Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Saint-Germain du lac Paroisse Saint-Germain du lac

Saint-Germain sur Talloires

L'Ermitage de Saint-Germain est un haut lieu spirituel sur les rives du lac d'Annecy qui remonte au XIe siècle. C'est alors que Saint Germain, moine bénédictin et fondateur de l'Abbaye de Talloires a décidé de se retirer dans cette grotte pour mener une vie d'ermite fondée sur la prière, la solitude, et la pénitence. Plus tard, au XVI siècle, l'Ermitage sera marqué par un autre saint homme, Saint François de Sales, évêque de Genève qui a choisi l'Ermitage pour passer les dernières années de sa vie « avec notre plume et notre chapelet » Aujourd'hui, l'Ermitage reste un havre de paix et de contemplation pour toute personne en quête de beauté naturelle et surnaturelle.


La mission de l'ermitage

C’est dans un esprit de silence et de prière que nous accueillons pour quelques jours de retraite. De petits groupes d’aumônerie ou de mouvements chrétiens peuvent y séjourner. Deux maisons avec chacune 4 chambres avec douche et toilette, une cuisine et une salle à manger. Une petite bibliothèque est à la disposition des retraitants pour les aider durant leur séjour. Entouré par une équipe constituée autour du curé de la paroisse, l’Ermitage accueil pour un jour, un week-end ou une semaine. Dans ce monde très agité, il est bon de pouvoir trouver un lieu de prière et de silence, au milieu d’un cadre exceptionnel.

 

Accueil de groupes
 

Les groupes de pèlerins qui désirent passer la journée à l'Ermitage sont invités à prendre contact avec l'Ermitage pour préparer leur venue -courriel -

Adresse : 780 chemin rural de Ponnay - 74290 Talloires-Montmin - Tel : 04 50 20 00 52

L'Ermitage se situe à 13 kilomètres environ d'Annecy en Haute-Savoie et dépend de la Commune de Talloires.

En voiture : prendre la direction de Talloires D909. 3km après Menthon tourner à gauche direction du Col de la Forclaz D42. Après le 2ème tunnel première route à gauche. En train : gare d'Annecy.
En car : Bus 62 depuis la gare d'Annecy. Descendre aux Granges. 15 mins à pied.

Saint Germain l'Ermite



Originaire des Flandres, Germain avait endossé l’habit des moines Bénédictins. C’est l’abbaye de Savigny (Diocèse de Lyon) qui l’envoya fonder le Prieuré de Talloires, en compagnie de quelques religieux et de son propre frère Ruph. Rodolphe, Roi de Bourgogne, alors suzerain de la Savoie, avait souhaité vivement cette fondation en vue de répondre aux désirs de sa pieuse et chère épouse Ermengarde. C’était en l’an de grâce 1018. Germain et ses compagnons bâtirent donc à Talloires, près du lac, un couvent qu’ils complétèrent d’une belle église dans le style roman de l’époque. Ce prieuré fut promu, en 1674, au rang d’abbaye.
Germain fut non seulement un bâtisseur, mais également un moine modèle et un prieur exemplaire. Une fois créé, le prieuré de Talloires, Germain entreprit un pèlerinage en Terre Sainte, fort périlleux et méritoire. À son retour, approchant de la cinquantaine et étant un homme sage, il fut désireux d’aller au-delà de la règle de Saint Benoit et de la vie en communauté.

Il choisit donc de se rapprocher encore plus de Dieu, et de se retirer en ermite. Germain vint alors s’installer dans un creux dominant l’abîme, à flanc de falaise. Il y pratiqua le jeûne et la prière.

Aussi longtemps qu’il le put, Germain descendit chaque matin par des chemins de brebis au monastère situé près du lac pour s’associer - dès l’aube et jusqu’au soir- à la vie religieuse de ses frères. Puis, à la nuit tombée, il remontait jusqu’à la grotte où il continuait à prier, humble et solitaire, pour être toujours plus proche de Dieu. La légende prétend qu’à force de prières, Germain aurait laissé la trace de ses genoux creusée dans la roche. Peu à peu, l’âge lui rendit le parcours de plus en plus difficile.

Quand il lui devint impossible d’effectuer ses périlleux trajets, Germain ne quitta plus sa grotte. Ses frères moines lui aménagèrent une petite cellule et un oratoire afin de pouvoir célébrer la messe. Il fût rappelé auprès du Seigneur à 96 ans, après avoir vécu 40 ans dans cette grotte. Germain fut enterré sous son oratoire, qui devint rapidement un lieu de culte et de recueillement. De nombreux miracles se produisirent.