Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

Une situation préoccupante

Depuis quelques années, dans le diocèse, les recettes habituelles ne couvrent plus les dépenses. Non pas parce que les dépenses augmentent de manière inconsidérée, mais parce que les recettes évoluent moins vite, notamment celle du Denier de l’Église, principale source de revenu. Et surtout, que le nombre de donateurs diminue chaque année.

Le Saviez-vous ?

À peine 10% des catholiques donnent à la collecte  du Denier, et 45% de ceux-ci ont plus de 65 ans. Pourtant, la population du diocèse ne cesse d’augmenter (8000 personnes nouvelles par an) et la demande par rapport à l’Église, est toujours aussi forte.

 

La contribution de chacun à la vie de l’Église est essentielle ! 
Pour participer au Denier de l'Église, cliquez ici

 
Pour lutter contre les idées-reçues

 L’Église est riche et n’a pas besoin d’argent.

 

Cette opinion est contraire à la réalité marquée notamment par les difficultés économiques que connaissent de nombreux diocèses. L’Eglise ne vit que des dons. La prétendue richesse de l’Eglise est une pure mais tenace illusion. Cette idée provient souvent des bâtiments (églises, salles…) qui génèrent en fait des coûts d’entretien importants. En effet, un diocèse ne peut durablement posséder d’immeubles de rapport. Il n’a le droit de posséder que des immeubles nécessaires à ses propres activités qui génèrent des dépenses conséquentes : réfections, entretiens, impôts... N’oublions pas que les églises et bâtiments construits depuis 1905 (loi de séparation de l’Église et de l’État) sont à la charge des paroisses et des diocèses.