Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

Fête de la Réconciliation

Une journée placée sous le signe de l’amour, du pardon et de la joie retrouvée, proposée par les paroisses du doyenné du Parmelan. Une journée continue d’accueil, de prière et de réconciliation avec Dieu et avec les autres en deux lieux : le matin à Cruseilles et l'après-midi à Pringy.
  • Quand

    le 10/03/2018 de 09h30 à 17h30

  • Cruseilles et Pringy

  • Ajouter l'événement au calendrier

    vCal
    iCal

Les paroisses du doyenné organisent une journée du Pardon sur Cruseilles et Pringy. Ce jour là l'église ouverte et chauffée vous attend pour un moment de prière silencieuse , un temps d'échange avec un écoutant, un temps de confession auprès d'un prêtre...

Au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu

2 Co 5,20


Programme

Matinée à l'église de Cruseilles : 9h accueil café à l'église
après midi à Pringy : 14h accueil café à l'église

Seront proposés des temps de louange, adoration, lectio divina, atelier liturgiques, temps pour les enfants, atelier avec le CCFD, sacrement individuel de réconciliation.

Télécharger le tract de présentation en cliquant ici

Pourquoi le Sacrement de réconciliation ?

Jésus a voulu que son Église continue son œuvre de guérison et de salut, par la force de l’Esprit Saint. Dans l’Évangile de saint Jean au chapitre 20 : « Le soir de Pâques, le Seigneur Jésus se montra à ses apôtres et leur dit : “Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.” »

En recevant ce sacrement, nous sommes donc réconciliés avec Dieu. Il nous réconcilie aussi avec l’Église et avec nos frères. Il nous donne la paix et la sérénité et fait grandir nos forces spirituelles pour vivre en chrétiens.

Le péché détériore l’état de sainteté dans lequel le baptême nous a fait entrer ; il abîme le visage de l’Église qui est le Corps du Christ, il est comme un reniement de notre baptême. Le sacrement de la réconciliation nous apporte le pardon de nos péchés et nous permet de retrouver la fraîcheur de notre baptême.

Quelle que soit la manière dont il est célébré, le sacrement de la réconciliation comporte toujours l’aveu de son péché et l’absolution donnée par le prêtre. La façon la plus simple et la plus habituelle pour recevoir ce sacrement est de s’adresser à un prêtre. Cela peut se faire dans toute église, et certaines églises de Paris ont même des confesseurs disponibles à longueur de journée : la Cathédrale Notre-Dame de Paris, l’église Saint-Louis d’Antin, la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. La rencontre avec le prêtre se fait seul à seul, dans le secret. Si on ne sait pas comment s’y prendre, cela n’a aucune importance, le prêtre est là pour guider la démarche.