Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Diocèse d'Annecy Haute Savoie et Val d’ArlyDiocèse d'Annecy

L'art de la communication...

... façon pape François, ou comment incarner le message que l'on porte. La simplicité pour style de vie, le sens de la formule, la gestuelle humble et l'attitude de l'homme de prière. Mgr Dario Vigano décrypte l'art de la communication façon pape François. Une interview de Dario Edoardo Viganò par Christophe Henning.

Fan des frères Dardenne et de Ken Loach, Dario Edoardo Viganò a poursuivi des études de cinéma, encouragé par le cardinal Carlo Maria Martini, qui l'a ordonné prêtre. Une passion qui a conduit Mgr Viganò à diriger le Centre de télévision du Vatican (CTV). Le 13 mars 2013, il était donc aux premières loges pour voir Mgr Jorge Bergoglio, nouvellement élu pape François, apparaître à la loggia des bénédictions. Le titre de son ouvrage "Frères et sœurs, bonsoir !" (éd. Bayard) correspond d'ailleurs aux premiers mots du pape ce soir-là. Un livre pour décrypter la communication incarnée du souverain pontife : une évangélisation par "attraction". 

À 55 ans, Mgr Dario Edoardo Viganò est depuis le 27 juin 2015 préfet du Secrétariat pour la communication, qui dirige à la fois Radio Vatican, L'Osservatore Romano et le Bureau de presse du Saint-Siège.

Edition Bayard
Format : 14,5 x 19 cm, 260 pages, 16,90 euros.
Sortie : 18 octobre 2017

LE STYLE DE VIE DU PAPE FRANÇOIS OU LE CHOIX DE LA SIMPLICITÉ

Rapidement après son élection, le pape François a fait savoir qu'il resterait à la résidence Sainte-Marthe, au lieu du palais apostolique. Mais ça n'est pas tout, on l'a vu préférer une modeste voiture au lieu de l'officielle, on l'a vu régler lui-même la facture pour la chambre qu'il avait occupé dans une maison religieuse, durant le conclave. Des signes forts de simplicité jusqu'aux choix des habits pontificaux.

On peut prendre tout pour une stratégie de communication, mais c'est bien là le choix de vie d'un homme."L'évangélisation ne se fait pas décret mais par attraction", explique Mgr Viganò. Un choix de vie qui plaît au dehors de l'Église mais qui n'est pas toujours apprécié à l'intérieur même du Vatican, où l'on regrette le manque de sacralité associé à la fonction.

PAPE FRANÇOIS, L'ART DES FORMULES CHOC

"Le confessionnal n’est pas une teinturerie" ; "Il y a trop de chrétiens de salon" ; "Nous ne pouvons pas devenir des chrétiens amidonnés"... Depuis 2013, le pape François nous a désormais habitués à son sens de la formule. Un style pourle moins imagé qui fait "la force" de ses prises de parole. Et qui ne sont par pour autant dénuées de profondeur. Quand il compare l'Église à un "hôpital de campagne", observe Mgr Viganò, le souverain pontife exprime sa vision de l'ecclésiologie. "Il met l'accent sur l'accueil et le soin que l'on doit apporter à la manière d'accueillir les gens."
 

LES GESTES DU PAPE, L'ATTITUDE DE L'HOMME DE PRIÈRE

Le soir de son élection depuis la loggia le pape a eu ce premier geste fort : il s'est incliné devant la foule des fidèles, demandant qu'ils le bénissent. Depuis, dans la plupart de ses gestes et de son attitude, nous voyons "la personnalité humble" d'un "homme de prière" conscient du poids de ses responsabilités. Et qui a fait le choix de l'obéissance.

UN GRAND MERCI AU PÈRE JANVIER YAMEOGO QUI A ASSURÉ LES TRADUCTIONS